À propos de moi

Vlatka Toukalek

Jikiden Reiki Shihan (enseignant)

Je suis  titulaire d’un diplome d’ingénieur en électrotechnique, spécialisé en informatique, avec plus de 20 ans d’expérience et un statut d’expert reconnu. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette partie de ma vie, vous pouvez consulter mon profil LinkedIn.

Mon expérience avec Reiki n’est pas si longtemps, néanmoins si j’ai plus de 30 ans d’études, de recherches, d’utilisation, d’être étonné par l’énergie.

En 2014,  j’ai appris que j’avais un cancer très rare et agressif. Les chirurgies ont enlevé des tumeurs, mais malheureusement, ma récupération après l’anesthésie de la deuxième chirurgie n’a pas bien réussi. De plus, le rétablissement  était vraiment très lente. J’ai vécu en enfer pendant 11 mois, avec une douleur constante et insupportable, des saignements, des tissus qui ne guérissaient pas et des croûtes qui m’étouffent en sortant de ma tête. Et puis, une femme ange a proposé, timidement, qu’elle puisse peut-être soulager ma souffrance en faisant un traitement Reiki. Mon esprit analytique était un peu sceptique, mais j’étais désespéré et ouvert à tout ce qui pourrait m’aider. Elisabeth, mon ange sur la terre, a proposé 3 traitements sur une période de 3 semaines. Ce-que s’est passé, j’ai considéré le miracle à l’époque. Au milieu du premier traitement, une grosse croûte est apparue, suivie de beaucoup de sang. Après cela, pas une seule croûte ne s’est formée ou ne m’a causé d’autres souffrances. Après la deuxième session, les saignements ont cessé et la douleur a été significativement réduite. Après la troisième séance, j’étais sans douleur pour la première fois depuis presque un an. Un examen médical effectué avec mon merveilleux chirurgien a montré que les tissus étaient finalement en train de guérir et que les cicatrices se fermaient. Le Reiki m’a redonné ma vie – bien sur une vie assez différent, avec des limites, mais – la vie. Évidemment, tout ce que je voulais faire ensuite était d’apprendre le Reiki.

Mon chemin de Reiki a commencé avec le Reiki «occidental» et j’ai traversé deux «écoles» différentes jusqu’à  le niveau de maître, mais j’ai quand même senti que quelque chose manquait. Alors que l’Univers a ses habitudes, je suis tombé sur le livre de Frank Arjava Petter: «This is Reiki». C’était tellement étonnant d’apprendre que sensei Arjava avait les mêmes doutes et les mêmes questions que moi. Et encore plus étonnant qu’il ait obtenu les réponses et les éclaircissements en apprenant le Reiki original – Reiki Jikiden, de Chiyoko sensei.

Lorsque la première occasion de participer aux séminaires d’Arjava sensei s’est ouverte, je me suis inscrite. Et WOW – c’était ça. J’ai eu les réponses, tous les liens manquants et plus encore! Ces 5 jours dans le dojo (centre de formation) de sensei Arjava  à Lesbos ont changé ma vie. Jusque-là, je ne faisais que des auto-traitements et des traitements sur mon mari. Après mon entraînement à Shoden et à Okuden, des gens (et des chiens) venaient simplement vers moi demandent les  traitements et les choses les plus étonnantes se sont passées. Vous pouvez voir certaines des études de cas et des expériences ici. J’ai enfin compris pourquoi le cancer est entré dans ma vie et l’a changé pour le bien. Rien ne se compare à la joie d’être un instrument pour aider quelqu’un d’aller mieux.

Je sentais que je devais aider à diffuser le Reiki Jikiden dans les régions du monde où il est mal connu. Pour être honnête, j’ai toujours aimé enseigner et faire du mentorat, alors aller dans la voie de l’enseignement de Jikiden Reiki était naturel pour moi. Mon oncologue, le Dr Clare Munday, m’a encouragée. Soit dit en passant, si vous souhaitez en savoir plus sur le cancer d’un point de vue non conventionnel, je vous recommande fortement de lire son livre «Bonjour le cancer, je t’écoute».

Rencontre avec ma  famille de Jikiden Reiki à Manchester (Julie, Anne, Marie, Sarah, Laure, Rachel, Daniel, Carol C., Carol D. Clare, Jen, Geata, Maki, Paul,) et devient Shihan Kaku (assistante enseignant) a été une expérience extraordinaire. Jamais dans ma vie je ne me suis senti aussi connecté à un groupe de personnes que je viens de rencontrer, je n’ai jamais ressenti autant d’amour et de désintéressement…. 

Alors j’ai commencé à enseigner et finalement je suis devenu Shihan (enseignant).

Devenir Shihan est quelque chose qu’on ne peut pas décrire facilement avec des mots. En recevant mon rouleau de Gokai, j’ai ressenti tellement d’humilité et de responsabilité, le cœur plein de bonheur, les yeux larmoyants…

Le Reiki Jikiden n’est pas mon boulot, ce n’est pas loisir, c’est ma vie.

Je, une femme dont la mission est de faire de ce monde un monde meilleur, suis donc heureuse de vous propose soins et cours du Reiki Jikiden .